Rechercher

6 conseils pour bien rouler à vélo cet hiver



Depuis la pandémie, les habitudes de déplacements ont changé pour plusieurs d’entre nous. Que ce soit pour aller à l’école ou au boulot, beaucoup ont délaissé les transports en communs pour effectuer leur déplacements quotidiens pour prendre le vélo et en plus, c’est très bien pour la planète! Ce changement dans le moyen de transport est agréable en été quand il fait beau, mais voilà que l’hiver approche et vous vous demandez si c’est vraiment possible de faire du vélo même en hiver? Et bien oui! Bien sûr pour pouvoir apprécier ces moments de transition il faut prévoir un peu son coup. Voici donc 6 suggestions pour bien démarrer son hiver en vélo.



Avoir le bon vélo


Bien difficile de faire une balade en vélo quand on n’a pas de vélo. Choisir son vélo est donc évidemment la première étape à laquelle il faut s’attarder. De façon générale, nous recommandons l’utilisation d’un vélo usagé de type montagne ou tout-terrain avec une ou deux suspension pour affronter les rues Montréalaises et les pistes cyclables. Ce type de modèle offre des pneus idéals, ils sont solides et le prix est également très abordable. Certaines personnes optent pour un vélo hybride, un Fat bike, ou même un vélo de route! Le plus important est d’être à l’aise avec son vélo et de suivre les recommandations dans les paragraphes suivants. On doit idéalement choisir un vélo qui n’a pas une trop grande valeur monétaire ou sentimentale car l’hiver peut être très rude sur nos vélos et finit inévitablement par les abîmer. Une mise au point est nécessaire au moins une fois par année afin d'augmenter sa durabilité.



Avoir les bons pneus pour l'hiver


Une des premières choses à considérer lorsque l’on veut faire du vélo d’hiver c’est bien sur le type de pneus. On recommande des pneus assez larges comme ceux que l’on retrouve sur les vélos de montagne pour maximiser l'adhérence avec le sol. Des pneus trop lisses ont tendance à glisser sur la glace tandis que ceux trop minces peuvent nous faire perdre l’équilibre. Une pression plus basse dans les pneus est également recommandée.


Et les pneus cloutés? Cela dépend du type de route que vous empruntez. De façon générale, les rues de Montréal sont suffisamment dégagées pour ne pas en avoir besoin. Un pneu clouté installé sur la roue avant seulement peut aider à garder une bonne stabilité sur la glace. Puisque ceux-ci se détaillent à plus de 75$ minimum chacun et qu’ils s’usent vite à cause du sel et de l'asphalte, nous les recommandons seulement lorsque le cycliste utilise des voies qui sont principalement glacées et très peu déneigées.



Avoir les bons accessoires


Votre vélo a besoin d’accessoires indispensables pour affronter les hivers québécois. Il lui faut d’abord des lumières avant et arrière car le soleil se couche très tôt en hiver, il faudra donc avoir une bonne visibilité. Durant le jour, une paire de lunettes fumée peut être également très appréciée, surtout les jours très lumineux quand les rayons du soleil sont réfléchis sur la neige. Ensuite des garde-boues peuvent être utilisés afin d’éviter de s’éclabousser et d'éclabousser les piétons avec la slush qui recouvre fréquemment nos rues.










Avoir les vêtements adéquats

Rester au chaud est un des éléments clés pour apprécier le vélo d’hiver. Il peut être parfois difficile de choisir les bons vêtements pour n’avoir ni trop chaud ni trop froid. Notre équipe recommande d’investir dans des bonnes chaussures imperméables et respirables qui protègent bien de la neige et de la slush. Il n’y a rien de plus désagréable que de pédaler avec des orteils gelés. Des pantalons imperméables de bonne qualité tel que Goretex sont aussi recommandés. Peu importe votre budget, privilégiez les matériaux imperméables et respirables. Pour le haut, portez une couche en coton près du corps, puis ajoutez plusieurs couches de vêtements dont une en laine et une couche extérieure (manteau) en synthétique imperméable, coupe-vent et respirable. Si vous vous rendez au boulot ou à l’école, n’oubliez pas de vous apporter un chandail de rechange car celui que vous portez près du corps risque d’être taché de sueur! Les mouvements doivent rester fluides et confortables. N’oubliez surtout pas de vous couvrir la tête avec une bonne tuque, évitez les écharpes longues autour du cou en privilégiant celles de type cylindres et porter des bons gans qui ne glissent pas sur les guidons.




Avoir les bonnes habitudes



Durant l’hiver, notre vélo a besoin de beaucoup plus d’entretien. Idéalement il est recommandé de stocker son vélo à l’intérieur mais puisque la plupart d’entre nous vivons en appartements, l’espace n’est pas toujours disponible. Dans ce cas, il est suggéré de bien essuyer le vélo de toute neige, slush et glace (avec une brosse et un linge) après son utilisation. Avec les variations de température, de la neige ou de la glace mal dégagées peuvent se durcir et figer la chaîne rendant la prochaine balade beaucoup plus ardue. Il est conseillé de faire tourner les roues, la potence, le pédalier ainsi que toutes pièces rotatives pour dégager tout débris qui pourrait geler durant la nuit. Lubrifier la chaîne avec un produit “wet lub” au moins 1 fois par semaine et mettez-en aussi sur le cadenas et sur les points de contact. Si vous avez un problème avec votre vélo, il est vital de consulter un spécialiste dès que possible.



Avoir la zenitude

Finalement, la chose la plus importante à ne pas oublier est notre zenitude. Même si notre horaire est chargé, il est préférable de prévoir un peu plus de temps qu'à l'habitude pour les déplacements hivernaux et ainsi éviter le stress d’être en retard et les comportements plus à risque. Nous devons être plus attentifs aux obstacles et à la glace, prendre plus doucement les virages et bien sûr être plus prudent car il y a plusieurs difficultés de visibilité durant cette période. On ne sait jamais ce que la neige peut recouvrir. Gardez un esprit zen! Vous épargnez de l’argent sur le transport et le stationnement, vous gardez la forme et vous sauvez l’environnement! C’est également un bon moment pour profiter du paysage et de l’air frais afin de vous ressourcer avant votre prochaine mission.


Si vous avez des questions, n’hésitez pas à consulter un spécialiste qui se fera un plaisir de répondre à vos questions. Nous sommes toujours disponibles pour aider nos clients que ce soit pour l’achat d’un vélo usagé ou pour la réparation des leurs.


Michel Hebert

Atelier Vélo Recycle




152 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout